Définitions

Voici quelques définitions qui me permettent de mieux comprendre et appréhender mes entrainements et courses:

- Acides Lactiques: Métabolite résultant de la glycolyse qui dépasse les possibilités du métabolisme aérobie se déroulant dansla mitochondrie, résultant donc de la dégradation incomplète du glucose dont la formule est C3H6O3 (V. Billat).

                              L'AA est produit essentiellement par les muscles, la peau et les globules rouges, surtout en situation de manque d'oxygène. L'accumulation importante dans le muscle met celui-ci en acidose et d'oxydation, empêchant alors la contraction musculaire (B. Heubi).

- Adénosine triphosphate (ATP): Composé chimique formé à partir de l'ADP et du phosphate inorganique, cela nécessitant de l'énergie libérée principalement par le catabolisme des glucides et des lipides. La cission de l'ADP+Pi libère 30 kilojoules d'énergie qui est la seule utilisable directement pour la contraction musculaire (V. Billat). 

- Aérobie / Anaérobie: en présence / en absence d'oxygène

- Antioxydants: mollécules capables de neutralisés les radicaux libres ayant ainsi un rôle de défense au sein de la membrane ou de la cellule. Les principales sont les vitamines ECA, bêta-carotène. Des minéraux, sélénium, zinc. Des mollécules d'origines végétales, polyphénols, flavonoïdes, anthocyanisodes, croténoïdes (B. Heubi)

- Consommation maximale d'oxygène (VO2 max): le débit d'oxygène consommé par minute et qui reflète la capacité à synthétiser l'ATP par les processus oxydatifs, évitant ainsi une fatigue qui serait dûe à une accumulationlactique précoce. On dit LA consommation maximale d'oxygène et Le VO2max car il s'agît d'un débit (volume/temps) (V.Billat).

- Crampes: c'est une contraction soudaine, intense, involontaire et passagère d'un muscle.La fatigue musculaire, la déshydratation, les carences en sels minéraux sont classiquement les grands responsables. Elles peuvent subvenir à l'éffort ou au repos. Elles cessent généralement à l'aide de massages ou d'étirements(B. Heubi).

- Contracture: Traumatisme bénin au début, qui arrive après un entraînement intensif ou après des courbatures. Un muscle contracturé est raccourci. Il va donc maintenir une tension permanente sur ses tendons, au risque souvent de déclencher des tendinites. (B Heubi).

- Courbatures: Les courbatures sont des douleurs musculaires qui apparaissent 24 ou 48h après un excercice physique plus ou moins intense, et souvent inhabituel. Elles sont sans gravité et disparaissent en quelques jours (B. Heubi).

- Coût énergétique: dépense énergétique de l'organisme lors d'un déplacement. Il s'exprime en millilitre d'oxygène consommé par KG-1 et par minute-1. En course à plat il est indépandant de la vitesse jusqu'à 20km/h (V. Billat).

_ Déchirure: C'est le stade le plus important de la lésion musculaire puisqu'elle correspond à l'atteinte du muscle dans son intégrité (B. Heubi).

- Déficit d'oxygène: Durée d'exercice pendant laquelle la consommation d'oxygène est inférieure à la puissance de l'exercice et pendant laquelle l'ATP nécessaire  à la réalisation de l'exercice est resynthétisé par les métabolismes anaérobies (glycolyse et phosphocréatine) (V. Billat)

- Energie: Capacité de produire une force sur une distance. L'unité internationale est le joule (V. Billat).

- Fatigue: Impossibilité de soutenir une puissance imposée, déterminant la diminution de la puissance ou l'arrêt de l'exercice si la puissance est imposée de façon stricte (V. Billat).

- Force: accélération de 1m/s² d'une masse de 1kg. L'unité est le newton.

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site